Juul l'apogée

JUUL l’apogée ?

Juul, est une entreprise américaine spécialisée dans la fabrication de cigarettes électroniques. Fondée en juillet 2017 à San Francisco a connu une incroyable apogée depuis 3 ans. En décembre 2018, Altria a pris une participation minoritaire de 35% dans la marque. En quelques années seulement, la marque de vapoteuses rafle 75% du marché américain et en devient le leader. Le secret de son succès ? Un simple appareil en forme de clé USB rechargeable avec un liquide à base de nicotine.

Si en 3 ans seulement, Juul a réussi à conquérir le marché de la vape aux Etats-Unis, la marque doit aujourd’hui faire face à une plusieurs de crises qui lui donnent mauvaise presse.

 

JUUL l’apogée ?

Juul en pleine crise

En effet, Juul, leader du marché américain est dans la tourmente face au nombreux décès et maladies d’utilisateurs de e-cigarette.

Comme nous vous l’avons expliqué dans un précédent article, une crise de la vape est survenue depuis maintenant quelques mois. Plusieurs décès et maladies pulmonaires ont entaché l’image de la cigarette électronique. Si nous savons maintenant que la cause de cette épidémie est due à l’acétate de vitamine E ajoutée dans des recharges au cannabis, vendues sur le marché noir, les conséquences de cette crise n’ont pas épargné la célèbre marque américaine.

 

Suite à ces incidents, les autorités américaines cherchent à freiner la consommation d’e-cigarettes. Juul a alors annoncé, ce Jeudi 17 Octobre, dans un communiqué, la suspension des ventes de ses recharges aromatisées aux USA. En effet, la marque cessera toutes ventes des liquides aux arômes mangue, crème, fruits et concombre, au moins jusqu’à ce que les autorités fédérales de santé finalisent les nouvelles réglementations sur le vapotage. Néanmoins la marque affirme que les « pods » goûts tabac, menthol et menthe seront toujours disponible à la vente.

JUUL l'apogée ?

Également afin d’apaiser les tentions suite à une telle situation, Juul a pris la décision de stopper toute publicité aux Etats-Unis. Selon le Wall Street Journal, l’entreprise prévoirait de licencier 500 personnes d’ici la fin de l’année 2019. Elle a confirmé qu’une réorganisation d’envergure était prévue auprès de Business Insider.

JUUL l’apogée ?

Juul chez les jeunes :

Mais ce n’est pas la seule crise à laquelle doit faire face Juul. En effet, depuis quelques temps la marque est également accusée de faire de la propagande de vapotage auprès des jeunes. D’après le Washington Post, la consommation d’e-cigarettes a augmenté de 75% chez les jeunes en 2018. Et cela va sans dire, l’aspect très design de la e-cig de Juul attire de plus en plus de personnes, mais également de plus en plus de jeunes. La marque est si populaire que l’expression « juuling » est passée dans le langage courant et des vidéos montrant des collégiens en train de tirer sur leur gadget high-tech font un malheur sur le Net. A tel point que la Food and Drug Administration (FDA), le gendarme américain des aliments et des médicaments, a alerté en septembre dernier sur « l’épidémie d’utilisation de la cigarette électronique chez les adolescents » et posé un ultimatum aux fabricants, Juul en tête.

JUUL l'apogée ?

Youtubeuse Gabriella Marie teste une Juul

70% de parts de marché aux USA, bientôt autant en France ?

Malgré les polémiques autour de la cigarette électronique, Juul capte aujourd’hui 70% du marché du vapotage aux USA. Même si la start-up a dû cesser de vendre trois des cinq parfums de sa gamme de recharges en novembre dernier les arômes restants sont toujours fortement plébiscités par les plus jeunes, et qui représentaient 45% de ses ventes outre-Atlantique. Cet effet de mode ne manque pas de s’installer en France où l’on revendique désormais de “juuler”, comme on dirait “vapoter” ou “fumer”.

Mais qu’est-ce qui fait que la Juul surpasse les autres vapoteuses? En premier lieu, “son prix, moins de 30 euros hors recharges, très attractif”, avance sur sa page YouTube le patron de DashVapes, la plus grande chaine de e-cigarette au Canada. David Praph évoque aussi “son design épuré” qui n’est pas sans rappeler l’allure des produits Apple. Mais aussi surtout sa simplicité d’utilisation incomparable. Pas de bouton à enclencher pour “tirer”, pas de liquide à verser. Mais des recharges toutes prêtes, à clipper dans la vapoteuse.