De retour à l’accueil
Pourquoi certains pays bannissent la cigarette électronique ? L'interdiction est-elle à prévoir en France ?

Pourquoi certains pays bannissent la cigarette électronique ?

ÉTAT DE LA CIGARETTE ÉLECTRONIQUE DANS LE MONDE :

Pourquoi certains pays bannissent la cigarette électronique ? L'interdiction est-elle à prévoir en France ?

Comme vous pouvez le voir sur la carte ci-dessus, nombreux pays dans le monde interdisent maintenant l’usage de la e-cigarette ou mettent en place de fortes restrictions. Parmi eux, certains condamnent le vapotage dans tout le territoire (Brunei, Jammu, Cachemire, Karnataka, Punjab, Mahārāshtra, Kerala, Johor, Kedah, Taiwan, Thaïlande, Seychelles, Oman etc.) D’autres l’interdise dans les lieux publics, ou encore si vous avez le malheur de traverser certaines douanes avec votre e-cig, elle vous sera automatiquement confisquée (exemple : Égypte, Arabes Unis, Cambodge, etc).
Pourquoi certains pays bannissent la cigarette électronique ?

 

Mais alors pourquoi tous ces pays prennent de telles mesures avec la cigarette électronique ?

 

Si le gouvernement indien a décidé d’interdire l’usage de la cigarette électronique, c’est pour lutter contre le tabagisme dans son pays, en effet avec plus d’1 million de personnes tuées par le tabagisme chaque année, il est le deuxième pays après la Chine ayant le plus de fumeurs. Le gouvernement déclare également que cette mesure “améliorera la politique de contrôle sur le tabac, donnant de meilleurs résultats en termes de santé publique.”
Pourquoi certains pays bannissent la cigarette électronique ?

Mais on peut alors se poser la question suivante : pourquoi ne pas interdire le tabac tout court ? En réponse à ça, Nirmala Sitharaman (ministre des finances) déclare que leur décision a été “prise avec à l’esprit l’impact que les cigarettes électroniques ont sur la jeunesse aujourd’hui.” “C’est devenu très à la mode de les essayer, de les utiliser.” Ils ont donc peur que cette nouvelle mode introduise les jeunes dans le monde du tabagisme.

Pourquoi certains pays bannissent la cigarette électronique ? L'interdiction est-elle à prévoir en France ?

 

Les e-cigarettes, considérées comme “incontestablement nocives” par l’OMS (Organisme Mondiale de la Santé), sont confrontées ces derniers temps à un durcissement réglementaire à travers le monde entier et surtout aux États-Unis.
Pourquoi certains pays bannissent la cigarette électronique ?

 

Le 23 août dernier, un jeune vapoteur américain a succombé à une détresse respiratoire après avoir inhalé des vapeurs toxiques. Malheureusement, ce n’est pas le seul cas recensé, depuis plusieurs semaines maintenant, des dizaines, voire centaines de vapoteurs ont été hospitalisés. Cette épidémie fait évidemment parler les organismes anti-vape mais il s’avère que ce serait un fongicide qui serait la cause du décès de ce jeune américain. En effet, sur le marché noir, il est possible de se procurer des e-liquides contenant du THC, cette même molécule présente dans le cannabis qui a pour effet l’euphorie. Ces produits en vente sur le marché noir n’offrent aucune garantie aux consommateurs. Il faut savoir que le cannabis est une plante très sensible aux champignons et pour accroître leur récolte, les cultivateurs amateurs utilisent un fongicide très puissant appelé Myclobutanil, un produit très toxique. Ce produit, sous l’effet de la chaleur, se décompose en cyanure d’hydrogène, une molécule pouvant être mortelle.
Suite à cet incident, de nombreuses associations ont tiré la sonnette d’alarme et encouragent les vapoteurs à ne pas consommer de produit pour e-cigarette à base de THC.

Cette épidémie d’hospitalisation concernant l’usage de la cigarette électronique a conduit New-York à rejoindre cette lutte contre le tabac mais pour l’instant uniquement avec l’interdiction de vente et usage des e-liquides aromatisés.

New-York n’est pas le seul État des Etats-Unis à prendre une décision concernant la e-cigarette.
Effectivement, c’est le mardi 24 septembre 2019 que le Massachusetts a temporairement interdit la commercialisation de la cigarette électronique dans son État afin d’identifier ce qui rend les gens malades et de mieux réglementer ces produits pour protéger la santé de la population.
Aussi, San Francisco a annoncé être en pleine discussion pour interdire le vapotage. Selon les auteurs de la proposition de loi contre la e-cigarette « Les entreprises comme Juul proposent des produits attractifs pour les jeunes et gagne de l’argent en créant et/ou en maintenant des addictions. »
Grant Colfax (directeur de la santé publique de San Francisco) proclame alors « cette industrie rend la jeune génération accro à la nicotine. »

Pour citer d’autres exemples de pays réticents à la cigarette électronique, à Singapour, la volonté gouvernementale de tuer le vapotage a pour cause son efficacité et sa popularité pour sortir du tabagisme d’un nombre croissant de singapouriens. “Cette loi protégerait les singapouriens des risques d’utiliser ces produits et va empêcher leur usage.” déclare un porte-parole de la Health Science Authority. Le Ministère de la santé recommande alors d’utiliser “les méthodes incluant l’arrêt sans aide, les conseils au sevrage et les produits pharmaceutiques tels que les substituts nicotiniques.”

Pourquoi certains pays bannissent la cigarette électronique ? L'interdiction est-elle à prévoir en France ?

En Argentine les scientifiques du pays déclarent que la e-cigarette n’est d’autre qu’un “produit de remplacement de nicotine qui présente également des risques pour la santé.”, conclusion qui a servie aux responsables de la santé publique et gouvernementaux de prendre position en interdisant la cigarette électronique.

Enfin pour finir en exemple de pays contre la e-cigarette, la Thaïlande a elle aussi interdit la e-cig l’a rendant illégale dans tout le pays. En effet, le pays perçoit cet appareil comme capable d’inciter les jeunes à intégrer cette sphère qu’est le tabagisme. D’autres part les études menées sur la cigarette électronique manquent de profondeur pour convaincre le pays le plus méticuleux sur le tabac.

Quelle est la réponse des pays favorables ?

 

Au Royaume unis, pays le plus favorable à la cigarette électronique, Gerry Stimson (travailleur pour l’organisme britannique New Nicotine Alliance explique que le gouvernement a changé d’avis en 4 ans. « Aujourd’hui le pays compte 3 millions de vapoteurs. Et la cigarette électronique permet d’accélérer la baisse du nombre de fumeur. » « Ils ont intégré le vapotage à la lutte contre le tabagisme. » C’est pourquoi en 2018 a eu lieu la première édition du VApril, campagne de lutte contre le tabac qui expliquerait à la population pourquoi il est préférable de passer à la e-cig. Et le pays est tellement convaincu des bien fait de la e-cigarette qu’ils l’a remboursent si celle-ci est prescrite par un médecin pour aider le patient à arrêter le tabac.

En France, aucune interdiction de vente n’a été mise en place. Cependant face au nombre important de vapoteurs une loi encadre, depuis octobre 2017, l’utilisation de la e-cigarette. Il est donc interdit de vapoter dans les établissement scolaires, au travail et dans les transports collectifs fermés. Il est toutefois autorisé de vapoter dans certains lieux publics comme les restaurants, les bars ou les stades.
Contrairement à d’autres pays, la Direction générale de la santé ne fait pas état de cas de personnes tombées gravement malades ou de décès suite à la e-cigarette. À la différence de certains pays, la réglementation concernant les e-liquides de vapotage est bien plus stricte en France et plus largement en Europe. En effet, chaque fabricants doit déclarer leurs produits qu’ils soient fabriqués en France ou importés, auprès de l’Agence nationale de sécurité sanitaire. Des contrôles sont également souvent effectués afin d’avoir une totale transparence sur leur composition.

 

D’autres pays favorables

Et si l’OMS affirme que la e-cig est un produit dangereux et incontestablement nocif, elle reconnaît également que les effets à long terme des inhalateurs électroniques de nicotine restent encore inconnus. Ce qui a de quoi porter à confusion. D’autres part, plusieurs études publiées ces dernières années indiquent que la cigarette électronique serait deux fois plus efficace que les substituts nicotiniques classiques pour arrêter de fumer.

Suite à toute cette confusion, certains pays restent favorables à l’utilisation de la cigarette électronique. Voici une petite liste des pays dans lesquels vous n’aurez aucun problème pour vapoter :

 

  • Angleterre
  • Écosse
  • Espagne
  • Finlande
  • France
  • Grèce
  • Italie
  • Indonésie
  • Australie
  • Nouvelle-Zélande
  • Irlande
  • Portugal
  • Pays-Bas
  • Tunisie
  • Maroc
  • Canada
  • USA (dans certains états et uniquement avec des e-liquides non aromatisés)

 

D’autres articles sur notre site.