De retour à l’accueil
Les sels de nicotine : une alternative plus saine et plus satisfaisante

Les sels de nicotine : une alternative plus saine et plus satisfaisante Les sels de nicotine : une alternative plus saine et plus satisfaisante

 

Les anciens fumeurs devenus vapoteurs se souviennent de la sensation que leur procurait la première cigarette de la journée. Cette bouffée de nicotine qui les laissait un peu dans les vapes et leur faisait tourner la tête. Pour retrouver ces sensations, c’est vers les sels de nicotine que ces vapoteurs se tournent. Mais alors, quels sont les effets et quels sont les risques éventuels des sels de nicotine ? Petit récapitulatif et présentation de ces sels de nicotine sans cristaux.

« Sels de nicotine », l’expression est trompeuse. Contrairement à ce que l’on pourrait croire, il ne s’agit pas de nicotine sous forme de cristaux. Ne croyez pas les images trompeuses que vous trouverez sur internet, les sels de nicotine se présentent sous forme liquide. Ils proviennent en réalité d’un mélange entre de la nicotine extraite de feuilles de tabac et un acide organique au doux nom de benzoïque ou de lactique.

 

 

La nicotine classique des e-liquides, de la nicotine « purifiée » ou nicotine “basique”

La nicotine classique présente dans la majorité des e-liquides de cigarettes électroniques est sous forme basique. Il s’agit d’une nicotine purifiée : elle a connu un traitement pour permettre son extraction et un autre pour sa purification. On parle alors de nicotine de « qualité pharmaceutique ». En découle une nicotine qui contient moins d’éléments étrangers, plus pure.

L’avantage de cette nicotine classique (basique) c’est son haut niveau d’absorption par les muqueuses buccales. Le hit ressenti est donc satisfaisant et fort pour le vapoteur.
En revanche, parce que la nicotine classique a une propriété basique, cela entraîne une moins bonne absorption de celle-ci par les alvéoles pulmonaires. Le temps d’en ressentir les effets par le corps est donc allongé.

 

 

La nicotine classique présente dans les e-liquides est donc moins efficace que celle présente dans les cigarettes traditionnelles. Son ratio d’efficacité se mesure de 10 en 10. Ce n’est pas une illusion, 10 secondes de cigarette classique produisent le même effet que 10 minutes de vapotage. Par ailleurs, lorsque le taux de nicotine des e-liquides est élevé, au-dessus de 12mg, la vape est moins agréable, plus irritante et entraîne davantage de quintes de toux. Les vapoteurs avertis préfèreront des e-liquides plus légers mais qui ne seront pas à la hauteur de leur besoin réel en nicotine. Le sevrage devient alors plus difficile et le vapoteur comble le manque par une augmentation de sa consommation. Cela expliquerait que certaines personnes qui ont essayé la cigarette électronique ne l’aient pas adoptée et seraient revenues à la cigarette traditionnelle.

 

 

Les sels de nicotine : plus “naturels”, plus doux et moins de hit ou nicotine “acide” ou “déprotonée”

Face à la nicotine purifiée, les sels de nicotine se présentent comme une solution à la fois plus naturelle et plus efficace. Se présentant sous la forme d’un liquide extrait des feuilles de tabac, les sels de nicotine sont donc la forme la plus naturelle de nicotine disponible pour les e-liquides de cigarettes électroniques.

Mais la plus grande particularité des sels de nicotine est d’être plus doux en gorge. La sensation est plus agréable et le problème des quintes de toux disparaît. De ce fait, le vapoteur peut doser le taux de nicotine en fonction de ses besoins de sevrage. L’explication biologique de cela est que la nicotine acide est moins bien absorbée par les muqueuses de la bouche que la nicotine dit “basique”. Le hit ressenti est donc beaucoup plus doux, la gorge ne se resserre pas. Pour certains, cette sensation joue un rôle clé dans le sevrage.

Qui sont les vapoteurs à qui s’adressent les sels de nicotine ?

Les e-liquides aux sels de nicotine s’adressent à plusieurs types de vapoteurs mais quelques précautions sont conseillées du côté du matériel utilisé.

Les primo-vapoteurs apprécieront une vape plus fortement dosée en nicotine. Cela facilitera leur sevrage et l’adoption de la e-cigarette en substitution de la cigarette au tabac. En effet, les sels de nicotine permettent de combler le besoin en nicotine plus facilement puisque le taux peut être plus élevé, mais aussi plus rapidement puisque leur assimilation dans le sang se prend qu’entre 15 et 20 secondes.

 

 

Pour les mêmes raisons, les sels de nicotine sont très intéressants pour les gros fumeurs. La satisfaction est plus forte et plus immédiate. Le hit et les quintes de toux disparaissent. Cela permet aux gros fumeurs qui regrettent de ne pas pouvoir dépasser le taux de nicotine de 20mg/ml (insuffisant pour 25% à 30% des fumeurs) de vapoter à envie.

Précautions

L’efficacité des sels de nicotine est enfin un atout pour les vapo-fumeurs. Tous ceux qui alternent entre vape et fumée, souvent parce la sensation n’est pas assez forte ou parce qu’ils recherchent des effets immédiats. Ceux qui ne résistent pas aux fameuses « pauses clope » apprécieront les similitudes qu’offrent les sels de nicotine avec le tabac en termes de ressenti.

En ce qui concerne le matériel en revanche, quelques précautions sont à garder à l’esprit compte tenu des taux élevés de nicotine (10mg et 20mg, voire 15mg) proposé sur le marché. Les liquides aux sels de nicotine permettent de tolérer un dosage plus fort en nicotine. Mais leur douceur augmente la tolérance en gorge à la nicotine. Il est donc recommandé d’éviter les e-cigarettes les plus puissantes. Mieux vaut opter pour des appareils dédiés à l’inhalation indirect (Q16 de Justfog, Endura T18II, Jem, Zenith,d’INNOKIN; EGO AIO de Joyetech etc…) ou des « pods » tels que la Suorin Air ou la Minifit de Justfog, la ZERO renova de Vaporesso ou la nouvelle Elven de Eleaf. Les vapoteurs, surtout les moins expérimentés, éviteront ainsi d’absorber trop de nicotine sans s’en rendre compte.

Et pour tous les vapoteurs ; les sensations plus fortes des sels de nicotine, c’est aussi la possibilité d’espacer les moments de vape, de consommer moins de liquide et ainsi de faire des économies.

Les sels de nicotine : une alternative plus saine et plus satisfaisante

ÉCRIRE DES COMMENTAIRES